DOMENECH = ESCROC !

Publié le par footix

0403 domff

Raymond Domenech va bien demander réparation après avoir été licencié pour faute grave par la FFF, suite au fiasco de l'équipe de France à la Coupe du monde 2010. L'ancien sélectionneur des Bleus l'a confirmé par la voix de son avocat, Maitre Connesson, lors d'une interview accordé à RTL. Domenech réclame près de 3 millions d'euros à son ancien employeur, qui a rompu pour faute grave son CDI à la Direction technique nationale après la fin de son CDD de sélectionneur.

" Il n'y a aucune acrimonie, ni aucune animosité personnelle. Simplement monsieur Domenech est particulièrement surpris de constater qu'il y a une décision politique et non juridique qui a été prise par la fédération, qui est celle de se séparer en dépit et au mépris des dispositions essentielles du code du travail de ce dernier, et en faire en définitive le responsable unique d'une crise collective", a déclaré Maitre Connesson. "En considération des conditions extrêmement brutales, en condition de l'âge, de l'ancienneté de mon client, on va demander à ce que les indemnités de licenciement qui auraient du lui être dues, lui soient versées, ainsi que trois ans de salaire, soit une somme globale de près de 2.900.000 euros", a ajouté l'avocat de Raymond Domenech.

Duchaussoy : "Une provocation de plus"

Une lettre de saisine a été envoyée aux Prud'hommes de Paris (juridiction statuant sur les litiges entre employeurs et employés). "Ceci lance une procédure. Une audience de conciliation devrait maintenant être fixée, c'est obligatoire, d'ici 3 ou 4 mois. Une audience de jugement pourrait être plus lointaine, fin 2011 ou début 2012", a précisé Me Connesson. Cette issue était attendue par la FFF. Fin octobre, M. Duchaussoy, président par intérim interrogé par l'AFP, avait estimé que Raymond Domenech irait "probablement" devant les prud'hommes, ajoutant: "il n'y a pas de raison de négocier ou que la Fédération donne de l'argent". De sources proches du dossier, la fédération avait estimé à 300.000 euros la somme qui aurait pu être due à son ex-sélectionneur au titre de son ancienneté.

Dans la soirée, Fernand Duchaussoy a réagi par le biais d'un communiqué. "C’est une suite normale de la procédure intentée par la Fédération, qui ne surprend pas celle-ci. Le montant des prétentions de M. Domenech en matière d’indemnisation est, quant à lui, extravagant et constitue une provocation de plus de la part de l’intéressé." Le bras de fer ne fait que commencer.

 

Publié dans football

Commenter cet article